Berceuse
In situ, Installation, Vidéo, Temps

Une mini-caméra est installée sur la pendule d’une comtoise en marche. Elle capte et retransmet en temps réel les images de l’espace et des gens qui le traversent.

A l’occasion de la « Nuit Blanche » à l’Hôtel d’Albret en 2002, elle retransmet les images à un écran télé installé perpendiculairement à la comtoise.

A l’occasion de l’exposition « Avant travaux » à l’école d’architecture de Versailles, en 2003, elle retransmet les images à un vidéo-projecteur qui les projette sur le mur même où est accrochée l’horloge.

Il est question de “ voir le monde ” comme un enfant dans son berceau. Le constant basculement, après un premier effet de « mal de mer », hypnotise les spectateurs.

Une sorte de “ Œil du temps ”.