Chasse à l’ombre
Installation, Vidéo, Ombre et lumière, In situ

Un artiste dort sur le canapé de son atelier, ses rêves (érotiques, macabres et dans la jungle) deviennent des ombres qui « habitent » les murs de son atelier ainsi que ses outils de travail. Une sorte de théâtre d’ombre contemporain, réalisé avec des anciennes marionnettes indonésiennes issues de la collection de J. Karaïndros.

Installation vidéo constituée de 4 canaux, chez Stéphane Pichard. Travail in situ réalisée à l’occasion de l’exposition « Chasse à l’ombre », CLAIRE PRESENTE Jérôme Borel & Jason Karaïndros.

Vidéo A « Le sommeil », 20 minutes, silencieuse
Vidéo B « Eros », 6 minutes, son : Infinity de Aphrodite’s Child
Vidéo C « Thanatos », 6 minutes, son : La danse macabre de Saint-Saëns
Vidéo D « Les animaux », 6 minutes, son : Pierre et le loup de Prokofiev

Les quatre vidéos ont été tournées dans le lieu même de la monstration, elles ont été par la suite diffusées par les outils de travail du propriétaire des lieux : sur les écrans de deux de ses ordinateurs, sur un moniteur et sur une tablette. Ces outils sont quasiment restés à leurs emplacements habituels.