Drapeaux
Argent, Installation, In situ, Politique

Ce travail se compose de huit drapeaux : un lié à l’île d’Andros, et les autres à la Grèce, la Turquie, l’Italie, l’Allemagne, les États-Unis, la Russie et la Chine, des pays qui, depuis des temps historiques jusqu’à aujourd’hui, ont influencé et continuent à influencer la vie sur l’île, notamment sur le plan économique.
Comme nous le savons, des drapeaux nationaux avec leurs couleurs, leurs symboles et leurs emblèmes, représentent un état, une nation et ses citoyens. Ces huit drapeaux, par contre, ne montrent pas leurs couleurs et symboles, comme par exemple le drapeau grec avec le bleu, symbole de la mer, et la croix, liée à l’orthodoxie.
Sur chacun de ces huit drapeaux est imprimé l’image d’un minéral représentatif et de la devise de chaque pays. Les richesses minières d’un pays et sa monnaie ont toujours été et restent étroitement liés, même si aujourd’hui l’économie s’est en grande partie dématérialisée pour devenir virtuelle.
Chaque pays n’est plus représenté par une idée, mais par la matière et l’argent : Andros par ses murs typiques en pierres sèches et sa drachme ancienne, la Grèce par son marbre blanc et son euro avec l’image de la chouette, la Turquie par du chromite et sa lira, l’Italie par son marbre et son euro à l’image de l’homme de Vitruve, l’Allemagne par le lignite et son euro avec l’aigle, les États-Unis par du charbon et le dollar, la Russie par de l’uranite et la rouble et la Chine par du minerai de fer et le yuan.